mercredi 27 mars 2019


Temps qui rit, temps qui pleure, de Martine Roux

Recueil de  poèmes en vers libres

Mieux qu'une présentation de l'ouvrage en préparation, je vous laisse lire ces quelques mots de l'auteur...

À Roselyne De Grave.
Les hasards de la recherche d'un éditeur m'ont fait franchir la porte de SCRIBLYS et rencontrer sa directrice : Roselyne De Grave. Les débuts de notre relation furent une peu "compliqués". On ne met pas face à face deux caractères sans quelques désagréments ! Mais petit à petit, nous avançons l'une vers l'autre. Nous en sommes à la dernière re-lecture de mon recueil, et ce moment m'enchante. Dans quelques semaines, grâce à vous, je vais tenir dans mes mains "Temps qui rit, temps qui pleure", mon premier recueil de poésie, genre prose poétique. Rêve ou réalité ? J'hésite encore ! Fasse que la chance nous permette, à toutes les deux, de marcher ensemble vers la joie d'une réussite. Que SCRIBLYS vive ! Roselyne De Grave le mérite. Vous qui cherchez un éditeur, vous aurez une éditrice. N'hésitez pas.
Martine Roux  

Voici donc la couverture qui remplace le cadre blanc...



L'auteur :

À l’image du titre de cet ouvrage, qui saurait mieux que Martine Roux envelopper de mots tendres et sincères le monde qui nous entoure, réel ou irréel ?
L’auteur nous invite à découvrir sa vision de la vie, en passant par tous les chemins qu’elle s’est tracés.
Si la poésie n’existait pas, Martine Roux ne serait pas cette femme entière qui dévore le temps qui passe, celui qui rit et qui pleure, avec la chaleur de ses yeux reflétant l’amour qu’elle porte à ce (et ceux) qui l’entourent.
« Être poète, c’est entendre le silence et fredonner sa chanson...  C’est poser son regard sur le monde, voir, tenter de comprendre ! Témoigner de ce qui est, rappeler ce qui fut, rêver ce qui sera ! C’est chanter la beauté... ».
Alors, lecteurs, ouvrez ce recueil et vibrez dans ce monde unique qui dévoile un trésor : l’amour de la vie.

Cet ouvrage est en vente directe par mail : martineroux.48@gmail.com
Ou sms : 06 40 21 00 17
Expédition par voie postale (20 €, port et emballage compris)

Vous pouvez également nous contacter au 07 67 35 77 40, la commande sera transmise à Martine Roux.

 

Recueil de pensées, de Phil Anthrope

Un poète à Tourcoing

Les Éditions SCRIBLYS vous invitent à la découverte d'un talent rare :



L'auteur :
Sébastien Lefebvre, alias Phil Anthrope, était un poète qui s’ignorait. Durant de longues années, il a stocké ses maux dans le dédale de son introversion. C’est à l’aube d’une nouvelle vie, d’une seconde chance, que sa moitié le pousse à ouvrir un mur Facebookien et à le peindre chaque jour au gré de ses humeurs. 
Balbutiant quelques pamphlets à la genèse de cette aventure, il a commencé par purger un trop plein d’émotions, avec toute la maladresse de la sincérité. La gymnastique qu’il s’était refusée, en étouffant sa passion pour la lettre, est peu à peu devenue addictive. 
L’envie de partager a donné naissance à plus de mille textes en deux ans d’exercice et elle s’est accrue, suite aux encouragements de lecteurs assidus, en voulant toucher un public plus large, d’où ce recueil.
Cet humaniste, président d’une association caritative qu’il a fondée, se veut cohérent avec ses écrits. Il tente donc de propager sa philosophie philanthrope en couvant une autre ambition : celle de populariser la poésie.
Si le fond n’injurie pas la forme et vice-versa, il prétend à devenir une porte d’entrée vers d’autres auteurs plus érudits, ceux au vocabulaire devenu dorure mais qui finalement s’érige en rempart au grand public. 
Quand un livre est trop haut à atteindre, un autre peut servir d'escabeau.

Extrait :


LA FAIM MEURTRIÈRE

Où que tu sois, pauvre vermine, 
Sache qu’un père n’a pas de loi.
Que ton existence se termine 
Le jour où tu es face à moi. 

Je laisse aux hommes et tous leurs codes 
Gérer ton statut judiciaire.
Aucune fuite, aucun exode, 
N’éteindront ma faim meurtrière. 

Tu as détruit une innocence, 
Ton avocat t’a défendu. 
Il a plaidé ton inconscience, 
Ce soir-là tu avais trop bu. 

Tu as privé notre famille 
D’une lignée plein d’espérance.
Dans ta cellule où tu croupis 
Dis-toi que ces murs sont ta chance. 

Tu m’as plongé dans un abîme, 
De ta vitesse pour exploit.
Pour ton trophée, une victime, 
Mon enfant devenu ta proie.  

Cette douleur qui me taraude,
À genou dans ce cimetière.
Ces souvenirs où je m’érode, 
Ne peuvent apaiser ma colère. 

Quant à ces juges et leur clémence, 
Et de ta peine interrompue.
Pour un sursis plein d’indécence, 
Même toi, tu n’y as pas cru.

Je veux sortir de ma démence,
Mon bébé me parle la nuit.
Il me dit que toute vengeance,
Ne le ramènera à la vie.

Béni cet ange dont tu me prives, 

Qui m’a prié de te gracier.
Garde tes pardons, ta salive, 
Je peux encore t’étrangler. 
Phil Anthrope


Cet ouvrage est en vente directe par Sébastien Lefebvre.
Pour le contacter : 06 60 96 02 75
Vous pouvez également nous contacter au 07 67 35 77 40.
Pour visiter sa page Facebook : Phil Anthrope

lundi 6 février 2017

L'écologie automobile, de Yohann Wuydin

Les Éditions SCRIBLYS sont heureuses de vous présenter :


L'auteur :
Yohann WUYDIN, 33 ans, de formation scolaire scientifique à la base, a toujours été investi dans le domaine de la protection de l'environnement.

Depuis 2015,  il est président d'une association européenne de propriétaires de véhicules propres qui vante les mérites des véhicules de nouvelles technologies.
Ces derniers ont un impact positif en matière d'environnement au regard des véhicules classiques.
Il est investi dans cette association depuis 2008, et a déjà été président en 2009 et 2010.
En tant qu'expert dans le fonctionnement et l'utilisation des véhicules hybrides et électriques, il participe depuis plusieurs années aux journées portes ouvertes et aux journées spécifiques dédiées aux véhicules propres, en tant qu'assistant des essais auprès de certaines concessions automobiles.

Après ces nombreuses années et son expérience acquise, il ne peut que faire le constat d'une carence dans la communication et dans la connaissance de ces véhicules, et, d'une manière générale, de l'éco-conduite.

C'est ainsi qu'il a mis en place une structure dédiée à l'éco-conduite, aux essais et à l'utilisation des véhicules écologiques, Conduite Eco et Sécurisée.

Synopsis :
L'écologie automobile, c'est très vaste.
On nous parle tous les jours de véhicules hybrides, de véhicules électriques, mais :
•  Est-ce que cela marche ?
•  Est-ce si écologique et économique ?
•  Est-ce fiable ?
Pour éviter les conclusions rapides, lues dans certains journaux, il faut déjà se poser cette question :
•  Comment cela fonctionne-t-il ?
En ignorant le fonctionnement et le mécanisme, il est difficile de juger quelque chose que l'on ne comprend pas, vous ne trouvez pas ?
Je vais donc décrire le fonctionnement de ces véhicules et vous verrez que vous êtes loin de tout savoir....
Ce livre s'adresse aux personnes non initiées aux parties techniques et mécaniques de l'automobile en général.
Les parties techniques ne sont pas approfondies, elles indiquent juste le minimum pour comprendre le fonctionnement général du véhicule.
Ce livre est une approche qui a pour vocation de faire :
  • comprendre le fonctionnement des véhicules hybrides et électriques ;
  • comprendre leurs intérêts écologiques et économiques, pour adopter une meilleure conduite, et ainsi, optimiser sa consommation.
Cet ouvrage est en vente directe par Yohann Wuydin. Pour le contacter :
06 08 75 53 93
www.conduite-eco-et-securisee.com
Et dans notre catalogue.


lundi 19 septembre 2016

Vaincre mon obésité, de Nadège BRESSON

L’OBÉSITÉ MORBIDE
Les campagnes de prévention sont diffusées de multiples manières et pourtant, l’obésité morbide atteint de plus en plus de personnes. C’est un constat établi par les médecins, généralistes ou spécialistes.
Les causes, quant à elles, sont aussi variées que nombreuses et lorsque l’on pense avoir tout essayé, l’idée du ByPass fait son chemin. Dans la plupart des cas, l’opération est un succès et le (la) malade réapprend à se nourrir, dans le but de garder les bénéfices de cette intervention, qui n’est acceptée par le corps médical qu’après un long protocole.
capture-couv-nadege-bressonMalheureusement, cela ne se passe pas aussi bien que l’on peut l’espérer. C’est ce qui est arrivé à Nadège Bresson. Les suites opératoires sont devenues son pire cauchemar.
Coma, transfusions, pronostic vital engagé, multiples opérations, souffrances physiques et morales…
Comment s’en relever quand tout bascule ? Nadège Bresson, par son récit, souhaite faire de la prévention et mettre en garde les personnes désirant ce ByPass.
L’opération n’est pas sans risques !

Son livre vient tout juste de sortir, il est en vente aux Éditions Scriblys,
et en vente directe chez son auteur : nadegebresson.bypass@gmail.com
Extrait :
« Le dimanche, les médecins ont suspecté une embolie pulmonaire. Je n’ai pas passé le scanner prévu et on m’a donné de fortes doses de Fraxiparine (définition page 83) pour liquéfier le sang.
Le lundi matin, le scanner a révélé un hématome pleural, conséquence de l’opération que l’on peut avoir quand on fait un Bypass et qui est opérable.
J’ai été opérée le lundi après-midi, avec la mise en place d’un drain au niveau de la plèvre gauche. Ensuite, tout s’est enchaîné. J’ai toujours eu plus ou moins mal, avec de la fièvre et un jour, ma mère est venue me voir. Ça allait à peu près, même si je ressentais une grosse fatigue.
Roger est venu me rendre visite avec le couple d’amis qui nous ont aidés juste après la venue de ma mère et là, mon amie m’a trouvée très fatiguée. Je suis devenue toute blanche, et, tout en me voyant vomir un caillot de sang, elle a couru dans les couloirs pour appeler les médecins. Roger ne voulait pas  sortir  de  la  chambre.   On m’a posé une sonde nasale et ensuite, c’est le trou noir.
Je me souviens avoir été dans une chambre de soins normaux et plus en soins intensifs, d’avoir saigné du nez un matin où ma mère était venue me voir.Je me suis réveillée à Lille, où les médecins m’ont appris que mon pronostic vital avait été engagé. »

mercredi 8 octobre 2014

L'antre de Cupidon


Ce roman, dont j’avais établi le plan au début de l’année, est le tout dernier que j’ai écrit pendant les soirées des deux mois d’accalmie de travail de l’été. 

164 pages, format A5 (15 x 21 cm)

Résumé : MargeMirror est LE réseau social en vogue.
Grégoire et Justine, qui ne se connaissent absolument pas, n’ont aucune envie de changer quoi que ce soit à leur vie.  S’ils avaient pu deviner qu’ils rencontreraient autant de problèmes en y créant un compte, ils se seraient abstenus.
Mais voilà, quelqu’un a décidé de provoquer  la pagaille en  faisant passer de la virtualité à la réalité leurs pseudonymes, Faustus et Angie.  Qu’ils  le veuillent ou non,  ils vont devoir coopérer afin de  découvrir le fauteur de troubles.
Où cela va-t-il les entraîner ?
Loin, très loin de tout ce qu’ils pouvaient imaginer…